Vos propositions pour améliorer le Cœur de Ville de Chinon

14 janv - 08 avril 2019 terminé Informations

Liste des contributions

#Equipements et services
circulation
Chinon étant entre autre un site historique et touristique il me semble que si le coeur de ville était en grande partie réservé aux piètons (en priorité la place de la Mairie et la place Hoffein), la ville serait plus attractive et conviviale, nous avons la possibilité de faire un grand parking à côté de la gare avenue Gambetta à l'emplacements des locaux aujourd'hui désaffectés dans le prolongement de la Coopérative et éventuellement à l'emplacement de la Coopérative et du magasin Gam Vert qui n'ont pas vraiment vocation à être en ville, ils pourraient être transferrés dans la zone commerciale ou artisanale à l'entrée de Chinon, des navettes si possible électriques pourraient transporter les visiteurs en centre ville. Je trouve très regrettable que la place Hoffein ou le quartier des Courances n'est pas été retenus pour l'installation de la nouvelle bibliothèque qui se trouve maintenant à la sortie de la ville dans un quartier difficilement accessible aux piètons, poussettes, enfants en vélo, handicapés..car sur une avenue en partie sans trottoir ou très étroite et dangeureuse la vitesse des voitures n'étant pas limitée, je pense qu'il aurait fallu plus de concertation avec les habitants c'est ce qui m'a convaincue de participer à votre concertation.Le quartier des Courances mériterait d'être rénové et inclus dans les projets coeur de ville. L'idée d'installer des Halles dans la Mairie qui a été rénovée à grands frais il y a peu de temps me paraît pas opportun ni réaliste financièrement , s'il est vraiment utile d'avoir des Halles pour attirer du monde en centre ville pourquoi ne pas utiliser les locaux vides de la place Hoffein qui eux sont en plein secteur commercant. Les maisons et bâtiments anciens sont une des richesses de Chinon j'en veux pour preuve la passion pour notre ville du grand réalisateur Bertrand Tavernier qui y est venu plusieurs fois tourner ses films historiques, plutôt que de refaire la Mairie déjà restaurée ne vaudrait-il pas mieux aider les propriètaires des maisons en péril à les restaurer car un des meilleurs moyens d'attirer des habitants est avant tout il me semble de créer des logements. La vitesse des véhicules circulant sur les quais devrait être limitée à 30 kms/heure sur toute leur longueur car ils sont dangeureux pour les vélos et les personnes entrant ou sortant de leur voiture surtout avec des enfants, le mieux serait d'intredire au maximum le stationnement des voitures le long des quais de la Vienne ce qui donnerait beaucoup plus de charme à la ville il faudrait pour cela prévoir d'autres parkings au faubourg St Jacques près des tennis avec un service de navettes. Chinon est une petite ville qui a beaucoup de charme mais qui souffre de l'encombrement des véhicules dans ses plus beaux secteurs.
#Espaces publics
Aménagement St Lazare Faubourg St Jacques
Dans mes différentes propositions je n'ai pas parlé du secteur du faubourg St Jacques et de St Lazare. Les projets sur ce secteur sont un peu abandonnés (chaufferie bois pour lycée Rabelais avec regroupement de chaufferie pour Espace Rabelais et Piscine) Le projet de centre de loisirs face à l'Espace Rabelais n'est pas non plus une réussite, je pense que le centre de loisirs était tout à fait à sa place à Parilly pour des raison d'espace pour les enfants. Nous sommes dans une politique d'économie ou l'ajustement financier se fait au détriment des structures d'accueil pour les jeunes (réduction de la surface de la médiathèque de 900m2 à 450m2) D'autre part la location de l'Espace Rabelais est trop onéreuse pour un particulier.Ce lieu devrait être aménagé dans son extérieur (aménagement du parking dont un projet existe avec également un aménagement paysagé). Le secteur de St Jacques est un peu laissé à l'abandon, les bord de Vienne sont dans un état désolant, alors que ce site est la plus belle vue sur la forteresse. L'entrée de CHINON Coté St Lazare à fait également l'objet d'un projet sous la mandature de Yves DAUGE qui pourrait être ressorti et mis au goût du jour. Il existe des projets dans les tiroirs des services techniques de la mairie de CHINON qu'il faudrait ressortir avant d'en élaborer d'autres qui risque de rejoindre les projet existants et ne jamais voir le jour. Dans le secteur de St Jacques le stationnement qui fait parti du paysage pourrait aussi être revu en créant un parking à l'entrée de CHINON vers St Lazare. Ce parking aura son utilité lorsque la maison pluridisciplinaire sera construite et opérationnelle. Cette solution pose encore le problème récurant : Quelle liaison entre ce parking de périphérie et le centre ville de CHINON ? Si l'on prend en considération la liaison Rive Gauche-Maison pluridisciplinaire il faut envisager un moyen de mobilité pour assurer cette liaison.
#Equipements et services
Plusieurs idées pour dynamiser Chinon suite 2
9 - faire du château un réel acteur de la vie du cœur de ville
c'est effectivement difficile car le château appartient au département et de fait la ville ne peut s'exprimer pleinement dans cet endroit. Mais à vous de vous creuser pour faire de cette forteresse un atout pour la ville à la hauteur de sa grandeur. Comment ?
- le jardin du château est sous exploité on peut imaginer y faire un festival de musique jazz/rock/guitare, ce que vous voulez, ce lieu magique de nuit en été avec un festival attirerait du monde et ferait parler de Chinon c'est certain !!
- lors du marché médiéval rien n'est fait au château, alors que c'est quand même la base de la vie médiévale, franchement c'est minable (oui je double le commentaire très personnel du point 5)
- exemple de la petitesse des ambitions chinonaises : le festival de jazz dans Chinon est bien (bon groupe, bonne musique) mais la collégiale Saint-Mexme (lieu du concert du samedi soir) est insuffisante pour attirer des gens de l'extérieur, résultat : bon festival, public chinonais (et encore une petite partie) du coup bah le festival restera ce qu'il est encore 20 ans et ne fera en rien rayonner Chinon et donc attirer des visiteurs lointain qui passeraient 1 weekend dans le coin
- regardez ce que Carcasonne fait avec son festival d'été en juillet; certes c'est une grande ville, mais je pense honnêtement que Chinon, avec l'ampleur de son château a la capacité d’attirer des vedettes de renom international qui aime la culture et donc aimeront Chinon; je suis sur que Sting (par exemple) kifferait jouer dans le jardin du château de Chinon...
bon c'est très subjectif, bien sûr, tout ça mais ce sont mes constats
j'ai plein d'autres idées et je pourrais parler de ma ville pendant des heures
à noter : je ne vis plus à Chinon; et oui après mes études à Tours, j'ai cherché du taf mais ce n'est malheureusement pas à Chinon que j'ai pu en trouver, l'économie y est fragile, j'ai du partir en nouvelle-aquitaine, à mon plus grand désarroi ; mais je reviens très très fréquemment dans ma ville et je ne peux que souffrir de la voir mourir depuis 10 ans; commerces qui ferment, café français qui ne fait plus de concert, la ligne de train en train d'être sacrifiée et personne qui ne monte au front pour la sauver (perdez ça et vous perdrez tout !), la plaine des vaux qui est une usine à merde (certes il y a de l'emploi, mais rien de pérenne et de visionnaire, du consumérisme pur, c'est bien triste) la rue du commerce à Chinon n'a jamais aussi mal porté son nom : c'est d'une tristesse lamentable. C'est dans cette rue d'ailleurs grâce à la boulangère qui m'en a parlé que j'ai eu vent de ce site, comme le dise d'autres commentaires, la mairie n'a pas mis le paquet pour avoir les idées de ces administrés, et d'ailleurs ce n'est pas qu'aux administré de s'exprimer mais à tous !
vous vous y êtes pris comme des manches pour avoir des idées; à l'heure du web, c'est exprès, non ? en espérant que ça serve même si j'y crois peu.
#Equipements et services
Plusieurs idées pour dynamiser Chinon suite
8 - le vin est un autre point clef de la "Chinonie"; faire un ecomusée ou un lieu dans le genre avec dégustation et vente à emporter
(à positionner à l'opposée géographique des halles dont je parle en 4) => permet de faire bouger le touriste/ visiteur / et même le chinonais dans notre ville.
Aujourd’hui, je ne vois rien qui soit fait pour mettre en avant le vin (ouverture des caves painctes en été pour des visites guidées, j'y ai passé un long moment cet été à observer les visiteurs (we du 14 juillet)
- résultat : du fait de la non ouverture en continue beaucoup de visiteurs (qui n'avaient que peu de temps dans leur parcours de découverte de la vallée de loire - il faut en être conscient Chinon n'est pas Chenonceau, et les gens ne viennent souvent que pour quelques heures- donc plutot que d'attendre l'ouverture les visiteurs partaient vers d'autres lieux.
- pour en revenir au vin les caves painctes sont atypiques et sympa et avoir des créneaux horaires de visite limités en nombre et en durée est en fait une bonne chose, car les caves ne sont pas faites pour accueillir en continue un flux énorme de personne
- par contre il faut un lieu magnifiant le vin, présentant le terroir, l'histoire, les cépages, la culture millénaire qui s'articule autour, la géologie et géographie des lieux, la rive gauche et droite, enfin tout est intéressant, même faire des ateliers avec les enfants pour leur faire découvrir cet héritage (en maternelles à Jean-Jaurès j'allais faire les vendanges chez Sylvette Mauclerc et on faisait des statues géantes de gargantua en papier mâché, je me demande bien si ça se fait toujours, n'oublions pas que nous avons un patrimoine exceptionnel et que c'est ce qui nous fera vivre demain)

(oui je suis un peu centré tourisme bien que je n'ai aucun lien avec le tourisme; mais il est clair que si on vire la centrale, il ne reste que le tourisme pour faire vivre notre petit coeur de ville qui est déjà bien malade, donc en il faut s’atteler à faire venir les visiteurs dans chinon => ça amènera la vie et après de fait les chinonais seront heureux d'y vivre)
#Commerces
Plusieurs idées pour dynamiser Chinon
1- rendre le stationnement gratuit dans le cœur de ville au moins 2 heures

2 - que les commerçant et leur salarié se garent dans le parking en haut du château ou coté quai Danton, ça leur fera du bien de marcher et ça laissera la place aux clients et touristes

3 - ceux qui veulent passer plus de 2 heures vont au parking en haut du château et descendent en ascenseur

4 - transformer le parking de la brèche en halles (marché) modernes et attractives
4a - plus besoin de parking car on se gare en haut
4b - on fait du marché couvert un poumon économique en attirant les meilleurs artisans locaux et on y fait un marché perpétuel (ou presque) avec des produits locaux frais
4c - permet de communiquer au niveau national et international (je rappelle que Tours est capitale gastronomique, donc attire des fines bouches, on est un relai local de ce rayonnement mondial/national)
4d - ce marché au pied du château permet de faire descendre les touristes qui bien souvent "coche" le château et fuient ailleurs / plus de temps passé dans le cœur de ville = redynamisation du centre
4e - ce marché couvert laisse libre au cour au visiteur qui peut manger dans un "foodcourt" au centre (il fait le tour du marché prend ses produits, achète des plat auprès de restaurateur existant dans les halles et mange dans les halles, voyagez un peu les gens de la mairie vous verrez que partout dans le monde ce type de consommation existe, est très apprécié, magnifie les spécialités locales, plait aux jeunes (- de 40 ans), est un vecteur de vie énorme
4f - le marché central peut servir de lieu couvert pour faire de grandes tablées lors des divers événements organisés dans l'année (vignerons en ville, marché med, marché à l'ancienne, etc.) => permets de faire voir aux locaux et au visiteurs que les fêtes gargantuesques sont bien dans l'ADN des chinonais et que Rabelais n'a fait qu'une chronique d'habitudes qui sont bien de chez nous, il faut être fier de cette bonhommie épicurienne (vous l'oubliez tous avec des événements aseptisés)
ce serait un merveilleux lieu de vie

5 - redorer le marché médiéval, le faire sur 3 jours, pas 1 jour comme maintenant, c'est minable quand on connait ce que ce fut auparavant (je n'ai pas connu on m'a raconté)

6 - le point 5 va de pair avec l'idée suivante : notre cœur de ville est médiéval, on n'en parle que trop peu, il faut utiliser l'axe médiéval bien plus que ce qui est fait aujourd'hui, on a une ville magnifique qui fait saliver tous les étrangers (j'ai voyagé énormément et en bon chauvin, à chaque rencontre je présente ma ville, vous n'avez aucune idée des yeux des gens à qui je présente notre cité, Chinon au premier regard évoque le rêve, le mystère d'une époque oublié et que fait-on aujourd'hui pour attirer des passionnés de moyen-âge ? pas assez c'est sûr

7 - mettez-vous en relation avec la fédération française de Béhourd et devenez une ville étape de leur championnat (je n'ai aucun rapport avec ça mais c'est une vraie tendance qui attire)
#Autres
Une démarche "participative" qui pause un réel problème de méthode...
J'ai assisté à la réunion de restitution du 25 mars dernier sur les enseignements de cette démarche.
Si la salle était effectivement pleine (rien d'étonnant au regard des enjeux), je ne peux que regretter l'instrumentalisation des résultats de l'enquête menée auprès des habitants par les consultants d'Eker.
Comment peut-on sereinement proposer une lecture de ce que les chinonais et habitants de la CC-CVL pensent pour l'avenir de Chinon à partir d'une enquête qui n'a recueillie que 127 réponses !
Il ne suffit pas d'indiquer les résultats de l'enquête en pourcentages pour les considérer comme statistiquement fiables. Quelles sont les marges d'erreurs au regard d'une ville de 8600 habitants et un CC de 24000 habitants ? Il semble que le Cabinet Eker n'ai pas pensé à nous le dire... car en l'occurence ces 127 réponses sont bien insuffisantes pour pouvoir leur accorder la moindre valeur.
(Visiblement nous sommes limités en nombre de lignes pour nous exprimer... Je continue ci-après)..........

(Note : contribution fusionnée le 06/04/2019 à 18h05)

Je continue donc...
Alors, vous allez nous répondre que l'enquête ne constitue pas le seul prisme à travers lequel vous analysez la situation, qu'il y a eu un atelier sur la thématique du commerce... oui avec 30 personnes ! (et merci à elles de s'être mobilisées), qu'il y a eu un stand sur le marché... oui avec un cinquantaine de personnes rencontrées ! (et merci aussi à elles d'avoir joué le jeu) et qu'il y a eu une centaine de contribution en ligne...
Bon très bien, mais je suis désolé, au final le compte n'y est pas... en tous cas pas pour présenter des résultats en pourcentage tel que cela a été fait dans le diagnostic présenté le 25/03... et encore moins pour prétendre s'inscrire dans démarche dite "de concertation" associant les habitants à réfléchir à la ville de demain.
Pour positiver les choses, je dirai simplement qu'il n'est jamais trop tard pour "rattraper l'affaire", que des investigations de terrains (mobilisant davantage les habitants) peuvent toujours être mises en oeuvre...
Mais finalement, est-ce vraiment la volonté de la municipalité ?
Si oui, parfait, élargissez la démarche et prenez le temps d'allez voir les habitants !
Merci de votre attention.
#Autres
Constant constat alarmant : 0,8% s'exprime ! (suite)
Je requiers auprès de la Mairie de Chinon sa vive attention sur l'indigence numérique (pour le nombre) des intervenants au gué de la présente plate-forme online.
Certes, des idées y ont été lumineuses. Or elles ne peuvent constituer en leur pauvre nombre la profonde essence de son peuple : quoi du désintéressement du Cœur de Ville pour qui n'y consent aucun intérêt ?
Là réside la question : à quoi donc a œuvré la Mairie qui ne puisse intéresser des Chinonais qui ne travaillent pas au centre-ville, ou n'y habitent pas, ou n'en rêve plus ?
Quel écueil ! Dont les absents qui s'en contre-foutrent en réalité. Si si, on me le rapporte sur le fil de longs et profonds soupirs dépités et répétés !
Faites quelque violence à vous-mêmes ou à l'histoire, Mes Saigneurs de l'autel communal, et menez par gués, par monts et par vaux une volonté neuve d'alerter votre peuple qu'il urge d'aviser sur son avenir, sur son devenir au cœur de la Cité.
Édicter :
1 -Reporter au 31 juin le terme de la consultation populaire
2 -Imprimer et diffuser quelques milliers de missives par voie postale auprès de votre populace.
À défaut d'y pourvoir, l'histoire chinonaise vous convaincra d'une voie certaine d'infamie.
#Espaces publics
Une direction commune pour inclure tous les projets
Définir une vocation à Chinon, le devenir de la ville dans la région, une ville du type "patrimoine et écologie" par exemple intègrerait les projets sur la Vienne (base, quai, St Jacques, bateaux à quai), une circulation moindre, des parkings vélo, des fleurs...J'ajouterai que le site des "belles laveuses" mériterait que l'on s'y baigne, la plage à St jacques des relax pour profiter de la Vienne, de la vue. Ce qui attirerait les visiteurs du château vers le coeur de ville et St jacques. Il manque un espace fédérateur autour de ce thème pour rassembler les générations, les touristes et les chinonais, l'hiver et l'été, dans un lieu festif, ouvert, généreux !
#Déplacements
Continuer à aménager Chinon
Les déplacement dans la ville de Chinon sont assez simples à condition que le centre ville ne soit pas encombré par une circulation trop dense. Cependant l'utilisation des parkings Jeanne d'Arc et sa périphérie ainsi que le parking de la forteresse doivent être valorisé par un transport vers le centre ville. Nous avons un centre ville formidable sur le plan architectural (secteur sauvegardé, bord de vienne, voie piétonne, place du général De Gaulle, ascenseur, la brèche) mais la valorisation de ces aménagements et d'aménagements futurs sont bloqués par des contre projets qui à leur tour n'avance pas. Cette situation doit absolument se débloquer car l'avenir de Chinon en dépend. Si l'on prend l'exemple de la brèche, la place du général De Gaulle et des quais de la Vienne, ces lieux ne peuvent rester tels qu'ils le sont actuellement. Autre point sensible: La base Nautique qui met dans une situation de découragement le président actuel de cette association, cela fait plus de vingt ans que ce projet est reporté suite à des décisions de personnes qui ne sont jamais d'accord sur les différents projets. Pour finir je parle pas du plateau qui et un sujet qui fâche..........!
#Déplacements
limiter la circulation dans la rue porte du chateau et la rue du puy des banc
Depuis les travaux sur les quais, beaucoup de personne on prit l'habitude d'utiliser ces routes comme accès direct au centre ville et ne respectent pas les limitations de vitesse, manquant d'égratigner les touristes sortant de l'ascenseur, à certain horaire on se croirait même sur un axe important.
D'autre pour éviter les parkings du centre ville se gare devant les maisons et même les sorties de garage.
Pourquoi ne pas, comme dans la rue Kleber, limiter ces voies aux ayants droit ?
#Equipements et services
Base nautique sur la Vienne
Rameur sur plusieurs rivières et fleuves de France (Erdre, Orne, Saône, Seine, ...), la Vienne semble être un exceptionnel site pour pratiquer l'aviron, le canoë et autres activités nautiques. Je serais très content de pouvoir pratiquer l'aviron sur la Vienne et je pense que je ne serai pas le seul. De surcroît, cela s’inscrirait parfaitement dans une ville de très anciennes traditions batelières. Enfin, Tiverton, jumelle de Chinon, possède son club d'aviron (Tiverton Rowing Club) et Hofheim et Certaldo sont à une dizaine de kilomètres de plusieurs "Ruder Club" sur la Main (Franckfort) pour l'une et pour l'autre les sports nautiques semblent se pratiquer sur l'Elsa à Castelfiorentino non loin de Certaldo. Cela pourrait faire l'objet de rencontre sportive entre villes jumelées. Le projet cœur de ville pourrait permettre de se doter d'un base nautique de qualité qui fera le bonheur des résidents et des touristes.
Signé: un ancien adhérent du Cercle de l'Aviron de Nantes, de la Société Nautique de Cane et du Calvados et de l'Athletic Club de Boulogne-Billancourt.