Quels sont les lieux à valoriser, à faire évoluer, à créer pour améliorer le cadre de vie au Cœur de Chinon ?

14 janv - 08 avril 2019 terminé
Informations
#Espaces publics
Valoriser l'île de Tours, "écrin de verdure en plein coeur de ville"
Fût un temps, l'île de Tours accueillait régulièrement des manifestations culturelles et sportives.
Pourquoi est-ce moins le cas depuis quelques années ?
Cette île n'est pas suffisamment valorisée, tant en termes d'accès que d'aménagement de l'espace public.
Faites en sorte que les études d'aménagement qui vont être menées dans le cadre de cette démarche intègre réellement cet espace naturel dans le champ des réflexions possibles.
--> Une idée à creuser peut-être : créer une "navette fluviale" entre le Quai Jeanne d'Arc (ou promenade du Doc. Marttrait) et l'Ile de Tours afin de donner envie aux habitants et touristes de profiter de cet espace pendant la période estivale.
#Espaces publics
Libérer la place du Gle De Gaulle des voitures au profit des habitants et visiteurs (fin !)
je termine...
Les centres anciens qui ont gagné la partie sont aussi ceux qui ont redonné l'espace public accessible (et appropriable) aux habitants et touristes.
Privilégiez les circulations douces (pétions, vélos, etc.), permettez aux cyclistes de garer leur vélo dans des espaces dédiés (La Loire à vélo, pour être opérationnelle, a mis en place ce type de dispositifs) et enfin, transformez les rues autour de la place du Gle De Gaulle en semi-piétonnes afin de redonner envie aux habitants de venir dans le coeur de ville.
Car franchement ! cette place remplie de voiture toute l'année, ça vous donne envie vous ?!
Libérez l'espace et vous verrez qu'il s'y passera de bien belles choses !
#Espaces publics
Libérer la place du Gle De Gaulle des voitures au profit des habitants et visiteurs (suite)
je termine donc...
Je sais bien que le stationnement en centre ville est important pour les commerces, mais je souligne que cette place est située à seulement à 450 mètres de la Place Jeanne d'Arc (soit 6 mn à pied) et à 100 mètres du parking de la Brèche et du lien vertical (qui met le parking du château à 250 mètres), soit un nombre important de places de parking à grande proximité du Coeur de Ville.
Rendre le Coeur de ville attrayant (en particuliers pour les visiteurs de la forteresse que l'on peine à faire descendre pour flâner dans la ville basse) et donc redynamiser le commerce, les services, l'hôtellerie, etc.. c'est avant en faire un lieu de vie, pas un parking généralisé !
#Espaces publics
Libérer la place du Gle De Gaulle des voitures au profit des habitants et visiteurs.
Cette place, en plein coeur de ville, pourrait parfaitement être libérée des voitures et faire l'objet d'aménagements urbains propices à la flânerie, la rencontre, l'échange, la programmation d'évènementiels plus réguliers, etc. :
- Installation du marché du dimanche matin qui est trop limité en exposants par manque de place justement.
- Aménagement d'espace pour les parents et leurs enfants, coin pique-nique, etc.
- Aménagement de quelques terrasse de café-restaurants (pas trop comme c'est le cas de la place de la fontaine face à la mairie qui est saturée pendant la période estivale),
(Je termine mon propos ci-après car nous sommes, là encore, limités en nombre de lignes).
#Espaces publics
Grand débat et petites améliorations.
Un grand débat, c'est très bien.
Mais est-ce que cela empêche bon nombre de petites améliorations peu coûteuses qui pourraient être réalisées dès à présent ? Comme l'embellissement de la ville, des plantations d'arbres et de fleurs, une meilleure gestion de la circulation....
#Espaces publics
les fontaines suite
Il existe 2 autres fontaines neutralisées par manque d'entretien qui amélioreraient bien l' atmosphère générale de la ville. Il s'agit de celle qui est à côté de l'église Saint Étienne elle a belle allure dans ce petit square qui se retrouve prisonnier d'une grille plutôt que valorisé. cela permettrait de créer un continuum agréable entre l'hyper centre et la collégiale, la chapelle Ste Radegonde et le bar à tapas oh ! pardon, la bibliothèque. L'autre est place Victoire, cet ilôt de tristesse, il reste un bloc de béton planté de trois fleurs alors qu'un jet d'eau vive et deux bancs pourrait rendre accueillant cet espace tout près du pont. Avec circuit interne bien sûr.
#Espaces publics
les fontaines
On sait depuis longtemps que les fontaines dans une ville sont des points de rencontre très fréquentés qui fixent une population. Chinon possède deux fontaines en état de marche qui font le charme des places qu'elles occupent MAIS elles ne coulent que du 1er avril allez disons au 15 septembre par crainte du gel. Elles n'ont pas de circuit d'eau fermé donc elles coûtent cher en eau. Les équiper de circuits internes permettrait de les faire couler plus longtemps en mettant un peu d'alcool et d'économiser l'eau.
#Espaces publics
Végétaliser la ville
Toute cette partie du faubourg mais de même que le centre ancien mériterait d'être végétaliser, les aménagements urbains sont anciens, refaire les rues et les trottoirs (les élargir pour penser aux poussettes et aux PMR car des voitures osent encore aujourd'hui monter à cheval sur les trottoirs) et en profiter pour équiper la ville de plantes grimpantes et autres... Un environnement sain et naturel est aujourd'hui plus que d'actualité, c'est une urgence.
#Déplacements
Mise en place de circulations douces et apaisées
Transformer le faubourg quai Danton, rue du Faubourg, rue du Raineau pour rendre le quartier plus attractif (les façades n'attendent que d'être valorisées !), pouvoir se balader à pieds, ralentir la circulation, favoriser une mobilité douce (place aux vélos et aux navettes électriques).
#Déplacements
Améliorer les circulations piétonnes
Avec l'ouverture de la médiathèque, les Courances gagneraient à prendre en compte les circulations douces, d'autant plus que la zone est un un trait d'union entre d'une part la ville haute et le cœur de ville et d'autre part entre la gare et le centre :
- Réhabilitation de l'escalier entre la chapelle Sainte-Radegonde et la rue Paul Huet, laissé à l'abandon depuis 20 ans.
- Élargissement des trottoirs de la rue Paul Huet
- Mise en place de circulations piétonnières à travers les Courances. Pourquoi les piétons devraient-ils suivre forcément les grands axes alors que des chemins à travers les habitats collectifs décloisonneraient ces derniers, seraient plus courts et plus calmes ?